0:00

by Aicha Bousnina

Fethi Bousnina, né à Sfax, Tunisie en 1964, est un musicien passionné et considéré comme l’un des plus grands joueurs de violon tunisiens. Dès son jeune âge, il s’est intéressé à la musique et ses improvisations font référence auprès des mélomanes. Sa formation musicale s’inspire des canons de la tradition, et sa rigueur et son souci de l’histoire de la musique andalouse ont préservé la richesse de ce patrimoine musical et le rendent accessible à l’écoute.

Fethi Bousnina est un musicien rare, et chacun de ses concerts est un événement marquant. Grâce à sa passion pour le Malouf, il a remporté plusieurs prix lors de diverses compétitions, et sa troupe a toujours été parmi les premières. En tant que professeur, il partage son savoir au Conservatoire Régional de Sousse et lors de Master Class. Il a dirigé l’Orchestre de la Rachidia de Sousse pendant un certain temps et assure actuellement la direction de plusieurs clubs de chant et associations culturelles, notamment l’association “Jawq Sousse du Malouf et de la musique Andalouse Maghrébine”, fondée en 2018. Cette association a pour objectif la promotion du patrimoine musical andalou.

La musique andalouse est une forme d’art vivante qui continue d’être pratiquée et appréciée en Afrique du Nord. Elle représente un lien important entre l’Afrique du Nord et l’Espagne. Originaire d’Andalousie, elle s’est enrichie dans les cours royales et était jouée lors de cérémonies religieuses, de mariages et d’autres événements importants.

Le Malouf, quant à lui, est un type particulier de musique arabo-andalouse. Signifiant en arabe “le familier”, “l’accoutumé” ou encore “l’habituel”, le Malouf fait partie intégrante du patrimoine musical tunisien. Influencé à l’origine par l’Andalousie, ce répertoire musical est considéré comme le fruit d’une synthèse entre le fonds culturel propre à l’ancienne Ifrîqiya et les apports andalous et orientaux.

Dans le but de préserver ce patrimoine musical, l’association culturelle “Jawq Sousse du Malouf et de la musique Andalouse Maghrébine”, dirigée par le professeur Fethi Bousnina, chef d’orchestre, s’engage à conserver le Malouf. Cette association s’intéresse également à l’initiation des plus jeunes à cet art ancestral. Il est essentiel de préserver et de faire connaître le Malouf, qui est à la fois notre identité culturelle et notre patrimoine musical, de génération en génération.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here